La Commission a imposé une amende de 200 millions d'euros à Anheuser-Busch InBev pour violation des règles de concurrence de l'UE. La plus grande entreprise brassicole au monde a abusé de sa position dominante sur le marché belge en entravant les importations de sa bière Jupiler des Pays-Bas, où elle est moins coûteuse, vers la Belgique, a estimé l'exécutif de l'UE.

Test-Achats estime que cette amende n'a pas pour but d'indemniser les consommateurs et demande dès lors à la multinationale d'indemniser les consommateurs "pour le trop payé".

"L'organisation de consommateurs - qui étudie toutes les pistes, en ce compris judiciaires - se dit prête à rencontrer AB InBev pour discuter des différentes options possibles pour indemniser les premières victimes de cette pratique."

De son côté, la fédération du commerce a qualifié de "juste" la décision de la Commission européenne de mettre AB InBev à l'amende. Selon Comeos, la bière n'est pas le seul bien concerné. Il y a "d'autres produits de marque internationale que les commerçants belges ne peuvent pas se procurer dans d'autres pays où ils sont moins chers."