L'étude révèle que les employés invoquent plusieurs raisons pour ne pas rendre leurs notes de frais: il s'agit d'un montant trop bas, ils ont perdu le reçu ou oublié d'en demander un, ou ils ont tout simplement omis de déclarer leurs frais.

D'autres trouvent que le processus de déclaration est frustrant et chronophage et que l'employeur met parfois très longtemps à les rembourser. Un quart des personnes interrogées déclarent que leur employeur met plus d'un mois à acquitter les frais. 20% des salariés belges pensent par ailleurs que leur employeur tire un avantage financier du processus de déclaration.

En plus de susciter la démotivation et de créer une certaine forme de frustration chez l'employée, cette situation rapporte gros à l'employeur. Soit pas moins de 14 milliards d'euros par an aux entreprises des neuf pays étudiés par la société : les États-Unis, le Canada, la Grande-Bretagne, l'Espagne, la France, les Pays-Bas, l'Allemagne, la Belgique et la Suède. Cette somme correspond à une moyenne de 212 euros par employé. En Belgique, chaque employé "donne" ainsi 226 euros par an à sa société.

Unit4
© Unit4
L'étude révèle que les employés invoquent plusieurs raisons pour ne pas rendre leurs notes de frais: il s'agit d'un montant trop bas, ils ont perdu le reçu ou oublié d'en demander un, ou ils ont tout simplement omis de déclarer leurs frais. D'autres trouvent que le processus de déclaration est frustrant et chronophage et que l'employeur met parfois très longtemps à les rembourser. Un quart des personnes interrogées déclarent que leur employeur met plus d'un mois à acquitter les frais. 20% des salariés belges pensent par ailleurs que leur employeur tire un avantage financier du processus de déclaration.En plus de susciter la démotivation et de créer une certaine forme de frustration chez l'employée, cette situation rapporte gros à l'employeur. Soit pas moins de 14 milliards d'euros par an aux entreprises des neuf pays étudiés par la société : les États-Unis, le Canada, la Grande-Bretagne, l'Espagne, la France, les Pays-Bas, l'Allemagne, la Belgique et la Suède. Cette somme correspond à une moyenne de 212 euros par employé. En Belgique, chaque employé "donne" ainsi 226 euros par an à sa société.