Fixer les règles du jeu. Présentez aux employés les raisons pour lesquelles vous mettez en place un tel système. Par exemple, vous souhaitez économiser les frais inhérents à une campagne de recrutement classique. Attention à ne pas en faire une obligation, la cooptation doit rester un acte volontaire.
Prévoir une récompense. Informez les salariés des conditions d'application de cette cooptation, en précisant notamment le mode et le montant de la gratification. Elle peut revêtir plusieurs formes : coffret week-end, chèque-cadeau ou encore prime. Celle-ci est généralement comprise entre 500 et 2000 euros mais peut être beaucoup plus élevée si le profil recherché est rare.
Rédiger une description claire de la fonction de manière à ce que tous les collaborateurs comprennent bien le profil recherché.
Prévenir les conflits internes. En effet, le système de récompense peut générer des situations inégalitaires ou des comportements individualistes. La cooptation doit donc être utilisée avec modération et limitée dans le temps. Sans compter qu'il ne faut pas exclure les autres modes de recrutement.
Eviter de recruter des clones de ses propres collaborateurs. Préférez la diversité au sein de votre équipe.
Evaluer les cooptés comme n'importe quel autre candidat.

Source : Chef d'Entreprise

Fixer les règles du jeu. Présentez aux employés les raisons pour lesquelles vous mettez en place un tel système. Par exemple, vous souhaitez économiser les frais inhérents à une campagne de recrutement classique. Attention à ne pas en faire une obligation, la cooptation doit rester un acte volontaire. Prévoir une récompense. Informez les salariés des conditions d'application de cette cooptation, en précisant notamment le mode et le montant de la gratification. Elle peut revêtir plusieurs formes : coffret week-end, chèque-cadeau ou encore prime. Celle-ci est généralement comprise entre 500 et 2000 euros mais peut être beaucoup plus élevée si le profil recherché est rare. Rédiger une description claire de la fonction de manière à ce que tous les collaborateurs comprennent bien le profil recherché. Prévenir les conflits internes. En effet, le système de récompense peut générer des situations inégalitaires ou des comportements individualistes. La cooptation doit donc être utilisée avec modération et limitée dans le temps. Sans compter qu'il ne faut pas exclure les autres modes de recrutement. Eviter de recruter des clones de ses propres collaborateurs. Préférez la diversité au sein de votre équipe. Evaluer les cooptés comme n'importe quel autre candidat. Source : Chef d'Entreprise