Spéculation. Bien que l'or procure depuis des années déjà un rendement annuel de plus de 8 %, l'investissement est très spéculatif. En 2008, par exemple, le métal précieux a perdu temporairement 30 % de sa valeur.
Pas de revenus intermédiaires. L'or ne procure de l'argent que si on le vend. D'autres investissements comme les actions, les obligations ou l'immobilier génèrent généralement des revenus intermédiaires : dividende, intérêt et loyer.
Le risque d'une bulle. Le prix de l'or augmente seulement parce que les acheteurs supposent que d'autres personnes intéressées seront disposées à payer un prix plus élevé. C'est un phénomène comparable à ce qui se passe dans une bulle immobilière.
Pas mieux que les actions. Sur le long terme, l'or ne s'avère pas plus rentable que les actions, même pas après une correction pour tenir compte de l'inflation.
Réduction des réserves. Les banques centrales du monde occidental sont, selon Wells Fargo, en train de réduire leurs réserves d'or.
Pas de plus-value. L'or est une matière première qui ne peut pas être utilisée à des fins de production comme c'est le cas pour beaucoup d'autres matières premières. Il n'offre donc pas de plus-value économique substantielle.
N'est pas soutenu par Buffet. Le super investisseur Warren Buffett ne considère pas non plus l'or comme un placement sûr.

Source : MT.nl

Spéculation. Bien que l'or procure depuis des années déjà un rendement annuel de plus de 8 %, l'investissement est très spéculatif. En 2008, par exemple, le métal précieux a perdu temporairement 30 % de sa valeur. Pas de revenus intermédiaires. L'or ne procure de l'argent que si on le vend. D'autres investissements comme les actions, les obligations ou l'immobilier génèrent généralement des revenus intermédiaires : dividende, intérêt et loyer. Le risque d'une bulle. Le prix de l'or augmente seulement parce que les acheteurs supposent que d'autres personnes intéressées seront disposées à payer un prix plus élevé. C'est un phénomène comparable à ce qui se passe dans une bulle immobilière. Pas mieux que les actions. Sur le long terme, l'or ne s'avère pas plus rentable que les actions, même pas après une correction pour tenir compte de l'inflation. Réduction des réserves. Les banques centrales du monde occidental sont, selon Wells Fargo, en train de réduire leurs réserves d'or. Pas de plus-value. L'or est une matière première qui ne peut pas être utilisée à des fins de production comme c'est le cas pour beaucoup d'autres matières premières. Il n'offre donc pas de plus-value économique substantielle. N'est pas soutenu par Buffet. Le super investisseur Warren Buffett ne considère pas non plus l'or comme un placement sûr. Source : MT.nl