Steve Jobs n'a pas vraiment créé de surprise hier en annonçant sa tablette révolutionnaire, l'iPad, appareil à la croisée des chemins entre l'iPhone, l'ordinateur et le livre électronique. En effet, les rumeurs et infos dans la presse avait, depuis plusieurs semaines, levé le voile sur une partie du produit. Pourtant, Steve Jobs avait pour habitude à la grande époque de l'iPod de créer la surprise.

Depuis peu, ce n'est plus le cas : chez Apple, l'information fait toujours l'objet d'une fuite à l'approche de la présentation d'un nouveau produit, sans que l'on ne voie un Steve Jobs furieux chercher à dépister l'origine interne de cette fuite. L'explication est très simple : Apple organise ses fuites selon un schéma bien rôdé.

Voici comment :

1. Un membre de la direction donne à l'un de ses collaborateurs la mission de faire fuir certaines informations.

2. Ce dernier confie l'info à un ami actif sur la Toile.

3. Il lui parle du nouveau produit et lui fait comprendre qu'il apprécierait que l'information confidentielle soit publiée.

4. L'information ne fait l'objet d'aucun courriel.

5. Chaque partie prépare une explication plausible à la fuite.

Source

Steve Jobs n'a pas vraiment créé de surprise hier en annonçant sa tablette révolutionnaire, l'iPad, appareil à la croisée des chemins entre l'iPhone, l'ordinateur et le livre électronique. En effet, les rumeurs et infos dans la presse avait, depuis plusieurs semaines, levé le voile sur une partie du produit. Pourtant, Steve Jobs avait pour habitude à la grande époque de l'iPod de créer la surprise. Depuis peu, ce n'est plus le cas : chez Apple, l'information fait toujours l'objet d'une fuite à l'approche de la présentation d'un nouveau produit, sans que l'on ne voie un Steve Jobs furieux chercher à dépister l'origine interne de cette fuite. L'explication est très simple : Apple organise ses fuites selon un schéma bien rôdé. Voici comment :1. Un membre de la direction donne à l'un de ses collaborateurs la mission de faire fuir certaines informations.2. Ce dernier confie l'info à un ami actif sur la Toile.3. Il lui parle du nouveau produit et lui fait comprendre qu'il apprécierait que l'information confidentielle soit publiée.4. L'information ne fait l'objet d'aucun courriel.5. Chaque partie prépare une explication plausible à la fuite.Source