"Comparer les prix actuels avec ceux de 2005 n'est pas chose aisée. L'augmentation des prix répond en effet à d'autres facteurs, dont Test-Achats ne semble pas tenir compte, comme les coûts salariaux et celui des matières premières", a commenté M. Moris. "Le fait que des portions plus petites de certains produits aient débarqué sur la marché (Test-Achats a pointé précisément des produits comme Mars, Snickers et Twix, Ndlr) doit être relié à l'appel en ce sens des autorités pour des raisons de santé publique. C'est facile, après coup, pour l'association de critiquer cela", a encore réagi la Fevia. La Fédération de l'Industrie Alimentaire insiste encore sur le fait que les consommateurs peuvent toujours parfaitement comparer quel produit est le moins cher. "Les autorités ont introduit la mention obligatoire du prix unitaire sur tous les produits. Sur cette base, les clients peuvent comparer les prix", a conclu Chris Moris. (PHILIPPE HUGUEN)

"Comparer les prix actuels avec ceux de 2005 n'est pas chose aisée. L'augmentation des prix répond en effet à d'autres facteurs, dont Test-Achats ne semble pas tenir compte, comme les coûts salariaux et celui des matières premières", a commenté M. Moris. "Le fait que des portions plus petites de certains produits aient débarqué sur la marché (Test-Achats a pointé précisément des produits comme Mars, Snickers et Twix, Ndlr) doit être relié à l'appel en ce sens des autorités pour des raisons de santé publique. C'est facile, après coup, pour l'association de critiquer cela", a encore réagi la Fevia. La Fédération de l'Industrie Alimentaire insiste encore sur le fait que les consommateurs peuvent toujours parfaitement comparer quel produit est le moins cher. "Les autorités ont introduit la mention obligatoire du prix unitaire sur tous les produits. Sur cette base, les clients peuvent comparer les prix", a conclu Chris Moris. (PHILIPPE HUGUEN)