Tant la société Electrawinds SE qu'Electrawinds NV demanderont cette protection, devant le tribunal du commerce d'Ostende, a décidé le conseil d'administration de l'entreprise ostendaise spécialisée dans les énergies renouvelables. Cela doit permettre de garantir la continuité des opérations des deux sociétés, explique-t-on dans un communiqué. En attendant, les différentes parties prenantes poursuivent leurs discussions en vue d'une augmentation de capital "aussi vite que possible". Electrawinds fait face à une dette très importante qui s'élevait fin septembre à 211 millions d'euros. Il est également ressorti des résultats trimestriels publiés lundi que des dettes bancaires d'un montant de 40 millions d'euros étaient arrivées à échéance vendredi dernier. La société doit également faire face à des créances pour 77 millions d'euros d'ici le 15 décembre. La société ostendaise, qui emploie 235 personnes, dont 135 en Belgique, a essuyé une perte de 59,4 millions d'euros au cours des neuf premiers mois de l'année, contre une perte de 21,8 millions d'euros au cours de la même période de 2012. (Belga)

Tant la société Electrawinds SE qu'Electrawinds NV demanderont cette protection, devant le tribunal du commerce d'Ostende, a décidé le conseil d'administration de l'entreprise ostendaise spécialisée dans les énergies renouvelables. Cela doit permettre de garantir la continuité des opérations des deux sociétés, explique-t-on dans un communiqué. En attendant, les différentes parties prenantes poursuivent leurs discussions en vue d'une augmentation de capital "aussi vite que possible". Electrawinds fait face à une dette très importante qui s'élevait fin septembre à 211 millions d'euros. Il est également ressorti des résultats trimestriels publiés lundi que des dettes bancaires d'un montant de 40 millions d'euros étaient arrivées à échéance vendredi dernier. La société doit également faire face à des créances pour 77 millions d'euros d'ici le 15 décembre. La société ostendaise, qui emploie 235 personnes, dont 135 en Belgique, a essuyé une perte de 59,4 millions d'euros au cours des neuf premiers mois de l'année, contre une perte de 21,8 millions d'euros au cours de la même période de 2012. (Belga)