Le projet de décision confirme selon l'auditorat son précédent rapport. Il y était indiqué qu'Electrabel avait abusé de sa position dominante en modérant les capacités de production d'électricité à certains moments pour doper les prix. Ce faisant, Electrabel a manipulé l'offre et la demande sur le marché, selon l'auditorat. Le préjudice pour les clients, entreprises et particuliers, est estimé à 33 à 49 millions d'euros. Dans une réaction, Electrabel confirme une nouvelle fois que la gestion de ses capacités de production et l'offre de ces capacités sur le marché sont toujours restées prioritaires pour assurer à tout moment l'approvisionnement de ses clients. "Electrabel a toujours agi pour contribuer à maintenir un équilibre sur le réseau", indique l'entreprise. (Belga)

Le projet de décision confirme selon l'auditorat son précédent rapport. Il y était indiqué qu'Electrabel avait abusé de sa position dominante en modérant les capacités de production d'électricité à certains moments pour doper les prix. Ce faisant, Electrabel a manipulé l'offre et la demande sur le marché, selon l'auditorat. Le préjudice pour les clients, entreprises et particuliers, est estimé à 33 à 49 millions d'euros. Dans une réaction, Electrabel confirme une nouvelle fois que la gestion de ses capacités de production et l'offre de ces capacités sur le marché sont toujours restées prioritaires pour assurer à tout moment l'approvisionnement de ses clients. "Electrabel a toujours agi pour contribuer à maintenir un équilibre sur le réseau", indique l'entreprise. (Belga)