Telenet avait exprimé clairement qu'elle n'était pas candidate à l'obtention de droits exclusifs. La Pro League avait décliné l'offre des trois opérateurs en février pour s'engager avec le bureau de conseil italien MP & Silva, qui avait promis plus d'argent. Telenet avait par ailleurs vu son ambition de créer une chaîne foot en collaboration avec la Pro League annihilée par un avis négatif des autorités de la concurrence. La forme exacte des offres de Belgacom et Telenet n'est pas encore connue. On ne sait pas davantage si d'autres candidats vont se manifester. La Pro League propose dans un pack exclusif trois rencontres en direct par journée de championnat. (Belga)

Telenet avait exprimé clairement qu'elle n'était pas candidate à l'obtention de droits exclusifs. La Pro League avait décliné l'offre des trois opérateurs en février pour s'engager avec le bureau de conseil italien MP & Silva, qui avait promis plus d'argent. Telenet avait par ailleurs vu son ambition de créer une chaîne foot en collaboration avec la Pro League annihilée par un avis négatif des autorités de la concurrence. La forme exacte des offres de Belgacom et Telenet n'est pas encore connue. On ne sait pas davantage si d'autres candidats vont se manifester. La Pro League propose dans un pack exclusif trois rencontres en direct par journée de championnat. (Belga)