La différence par rapport aux Etats voisins varie, selon la région et la consommation, de 12 à 45 pc. Elle s'explique principalement par les taxes sur l'électricité et d'autres mesures gouvernementales. Ce fossé constitue un désavantage concurrentiel pour l'industrie belge, "aussi néfaste que le handicap salarial", estime Luc Sterckx, le président de Febeliec. Dans ce contexte, la fédération plaide pour une "norme énergie" limitant les surcoûts énergétiques à charge de l'industrie. (MUA)

La différence par rapport aux Etats voisins varie, selon la région et la consommation, de 12 à 45 pc. Elle s'explique principalement par les taxes sur l'électricité et d'autres mesures gouvernementales. Ce fossé constitue un désavantage concurrentiel pour l'industrie belge, "aussi néfaste que le handicap salarial", estime Luc Sterckx, le président de Febeliec. Dans ce contexte, la fédération plaide pour une "norme énergie" limitant les surcoûts énergétiques à charge de l'industrie. (MUA)