La durée des mesures de "lockdown" liées au Covid-19 et le nombre de pays dans lesquels elles sont mises en oeuvre auraient un impact plus important sur les chaînes d'approvisionnement mondiales que la sévérité des restrictions.

Comme nous l'explique son CEO Philippe Lallemand, la crise du coronavirus n'impacte pas trop Ethias, ce qui n'empêche toutefois pas le groupe d'assurance d'aller de l'avant. "Une crise est toujours une opportunité", dit-il.

Les femmes semblent moins atteintes par le virus. Ne peut-on donc pas administrer une hormone "féminine" aux hommes pour diminuer le danger ? La société pharmaceutique belge Mithra compte lancer un essai clinique avec son estetrol avant la fin de l'année.

A côté des tristes annonces de licenciements massifs, notamment au sein des géants mondiaux de la tech, certaines start-up communiquent fièrement sur leurs levées de fonds, démontrant au passage que ces dernières restent possibles. Pour autant, cela ne signifie pas que rien n'a changé.

Ce spécialiste américain du big data avait proposé son aide au système de santé français pour affronter le Covid-19. L'offre fut déclinée car la société fondée par le sulfureux Peter Thiel a une part d'ombre, liée à ses activités pour le renseignement américain.

En première ligne depuis le début de la crise sanitaire, les hôpitaux ont répondu présent. Nous avons recueilli le témoignage de trois d'entre eux : le CHR de la Citadelle à Liège, le Grand Hôpital de Charleroi et le CHU UCL Namur. Troisième et ultime étape avec Benoît Libert, directeur général, et Benoît Rondelet, directeur médical, du CHU UCL Namur.

Telle est la décision prise la semaine dernière par l'agence fédérale des risques professionnels. Déjà acquise pour la santé, cette reconnaissance s'ouvre désormais à tous les secteurs essentiels.