Pourtant, il est fort possible qu'un voyage d'affaires vous mène dans un endroit paradisiaque. Prouvez-le à l'aide d'éléments factuels (brochures de programme, cartes de visite, fax et e-mails qui confirment des rendez-vous).

Si votre partenaire (qui n'a rien à voir avec l'affaire) vous accompagne, déclarez spontanément un avantage imposable (ce qui fait bonne impression). Cela signifie que vous ajoutez une partie du coût du voyage à votre revenu professionnel imposable. Si votre partenaire est également gérant, il accompagne à part entière.

Et il n'y a pas de mal à consigner discrètement ses coûts de voyage. Pourquoi ne pas subdiviser vos coûts de voyage dans votre comptabilité en frais de voyage, coûts de séjours, frais de formation et de représentation ? Ainsi, ce grand coût de voyage disparaîtra de votre comptabilité.

Iven De Hoon

Pourtant, il est fort possible qu'un voyage d'affaires vous mène dans un endroit paradisiaque. Prouvez-le à l'aide d'éléments factuels (brochures de programme, cartes de visite, fax et e-mails qui confirment des rendez-vous). Si votre partenaire (qui n'a rien à voir avec l'affaire) vous accompagne, déclarez spontanément un avantage imposable (ce qui fait bonne impression). Cela signifie que vous ajoutez une partie du coût du voyage à votre revenu professionnel imposable. Si votre partenaire est également gérant, il accompagne à part entière. Et il n'y a pas de mal à consigner discrètement ses coûts de voyage. Pourquoi ne pas subdiviser vos coûts de voyage dans votre comptabilité en frais de voyage, coûts de séjours, frais de formation et de représentation ? Ainsi, ce grand coût de voyage disparaîtra de votre comptabilité. Iven De Hoon