L'accord prévoit notamment une augmentation de la productivité sur les réseaux européen et long-courrier, une adaptation des opérations et un gel des salaires en gardant les barèmes au même niveau jusqu'en 2015. "Cet accord est en ligne avec les objectifs fixés par le plan de restructuration Beyond 2012-2013, qui vise le retour à la rentabilité à partir de 2014", se réjouit Brussels Airlines. Les syndicats tenaient en premier lieu à garantir l'emploi et l'avenir de la compagnie. "Même si le plan proposé implique de substantielles économies pour toutes les catégories de personnel concernées, il résulte bien de négociations sérieusement menées", soulignent Setca, CNE et CGSLB dans un communiqué. "L'accord de principe prévoit explicitement une clause de sécurité d'emploi. Nous partons du principe que le personnel a, de son côté, apporté une contribution essentielle pour assurer la pérennité de l'entreprise." (MUA)

L'accord prévoit notamment une augmentation de la productivité sur les réseaux européen et long-courrier, une adaptation des opérations et un gel des salaires en gardant les barèmes au même niveau jusqu'en 2015. "Cet accord est en ligne avec les objectifs fixés par le plan de restructuration Beyond 2012-2013, qui vise le retour à la rentabilité à partir de 2014", se réjouit Brussels Airlines. Les syndicats tenaient en premier lieu à garantir l'emploi et l'avenir de la compagnie. "Même si le plan proposé implique de substantielles économies pour toutes les catégories de personnel concernées, il résulte bien de négociations sérieusement menées", soulignent Setca, CNE et CGSLB dans un communiqué. "L'accord de principe prévoit explicitement une clause de sécurité d'emploi. Nous partons du principe que le personnel a, de son côté, apporté une contribution essentielle pour assurer la pérennité de l'entreprise." (MUA)