Wall Street avait lourdement chuté jeudi alors qu'un vent de panique continuait de souffler sur la place new-yorkaise, inquiète du rythme de propagation de l'épidémie de pneumonie virale et de ses conséquences économiques: le Dow Jones s'était écroulé de 4,42%, perdant près de 1.200 points, et le Nasdaq de 4,61%.

Wall Street avait lourdement chuté jeudi alors qu'un vent de panique continuait de souffler sur la place new-yorkaise, inquiète du rythme de propagation de l'épidémie de pneumonie virale et de ses conséquences économiques: le Dow Jones s'était écroulé de 4,42%, perdant près de 1.200 points, et le Nasdaq de 4,61%.