BNP Paribas Fortis peut se targuer d'une "activité commerciale soutenue" avec une croissance tant des crédits à la clientèle (+2,9%, à 202 milliards d'euros) que des dépôts (+4,7% à 182 milliards d'euros).

Si le produit net bancaire est en augmentation de 3,7% au premier semestre, à 4,014 milliards d'euros, la croissance des frais de gestion est restée contenue (+0,5%), à 2,52 milliards d'euros. "La baisse des revenus en Belgique, qui souffre de l'environnement persistant de taux bas, a été compensée par des revenus en croissance au sein des autres activités", souligne la banque.

Quant au coût du risque, il a augmenté par rapport aux six premiers mois de 2018 mais est resté "faible", à 23 points de base.

BNP Paribas Fortis fait encore état d'une "structure financière robuste" avec des ratios de solvabilité et liquidité confortables.