Dès ce 1er septembre, la prime de fidélité des comptes d'épargne Hello4You et Logement passera passera de 0,20 % à 0,10 %. Le taux de base restant quant à lui inchangé à 0,01 %.

Résultat des courses : tous les comptes d'épargne de la première banque du pays (y compris donc ceux de ses filiales Hello bank! et Fintro) affichent désormais le minimum légal de 0,11 %, soit un taux de base de 0,01 % + prime de fidélité de 0,10 %. Les clients qui laissent dormir 10.000 euros pendant un an chez elle recevront donc désormais 11 euros au lieu de 21 euros.

Cette nouvelle baisse de la rémunération du livret d'épargne chez BNP Paribas Fortis, qui s'alignent ainsi sur les autres grandes banques de la place, est bien sûr la conséquence de la politique monétaire ultra-accomodante de la Banque centrale européenne, dont le taux de la facilité de dépôt est aujourd'hui négatif (- 0,4 %). Celui-ci pourrait même prochainement s'enfoncer encore un peu plus dans le rouge. La plupart des experts tablent en effet sur une baisse en septembre de 0,10 %, ce qui amènerait la pénalité que doivent payer les banques pour pouvoir déposer leurs liquidités excédentaires dans les coffres de la gardienne de l'euro... à - 0,50 % ! Et cela alors qu'elles sont donc obligées de rémunérer les dépôts des épargnants à hauteur de 0,11 %.

La question de la rémunération du compte d'épargne est d'ailleurs récemment revenue sur la table, suite notamment à la sortie du CEO d'ING Belgique, qui a plaidé pour qu'un taux zéro puisse être appliqué sur les livrets. A se demander s'il ne faudra pas un jour payer pour pouvoir stocker son épargne ? Une question qui fait l'objet du dossier de couverture du magazine Trends-Tendances de cette semaine sous le titre Les banques ne veulent plus de votre argent.

© -