Le résultat est sensiblement plus bas que ce qui était prévu. Cette contraction est due à des dépréciations dans ses activités en Russie et dans la gestion d'actifs.

Le démantèlement du portefeuille d'actifs toxiques issus de la crise financière pèse également, pour 150 millions d'euros. Le résultat net dans le secteur banque d'investissement a baissé de 70% pour s'établir à 131 millions d'euros.

La Société Générale donne la priorité au renforcement de sa position. Elle espère ainsi regagner la confiance des marchés

Trends.be avec Belga

Le résultat est sensiblement plus bas que ce qui était prévu. Cette contraction est due à des dépréciations dans ses activités en Russie et dans la gestion d'actifs. Le démantèlement du portefeuille d'actifs toxiques issus de la crise financière pèse également, pour 150 millions d'euros. Le résultat net dans le secteur banque d'investissement a baissé de 70% pour s'établir à 131 millions d'euros. La Société Générale donne la priorité au renforcement de sa position. Elle espère ainsi regagner la confiance des marchésTrends.be avec Belga