Riad Salamé ou les confessions de l'un des plus anciens banquiers centraux

15/02/19 à 09:42 - Mise à jour à 09:42
Du Trends-Tendances du 07/02/19

A la tête de la banque centrale du Liban depuis plus d'un quart de siècle, personnage clé du pays qui maintient son économie à flot, Riad Salamé était dernièrement de passage à Bruxelles. L'occasion d'en savoir un peu plus sur l'avenir de l'économie libanaise et sur ce banquier central atypique.

Elu meilleur banquier central par le très sérieux magazine Euromoney en 2006, Riad Salamé est à la tête de la banque centrale du Liban depuis 1993, ce qui en fait l'un des plus anciens banquiers centraux en exercice. A 68 ans, cet ancien de Merril Lynch veille sur l'économie et les banques du " pays du cèdre " depuis plus d'un quart de siècle. Il était dernièrement de passage à Bruxelles pour une conférence au Cercle de Lorraine intitulée " L'impact de la politique monétaire sur l'économie libanaise ". Fortement endetté et traversant une grave crise immobilière, le pays - qui vient enfin de se doter d'un nouveau gouvernement - est en effet dans le collimateur des marchés. Réputé pour avoir évité la crise financière de 2008, Riad Salamé reste néanmoins fidèle à sa ligne de conduite.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires