Entre 2017 et 2018, Worldline avait enregistré une augmentation de 3% des transactions.

La fédération du secteur financier Febelfin souhaitait voir les Belges oublier le cash pour leurs achats ce samedi. Le paiement en espèces est pourtant encore très populaire en Belgique. En 2016, 63% des paiements étaient encore effectués en espèces dans le pays. Une étude iVox réalisée cette année auprès d'un échantillon de 1.000 Belges constate cependant que 89% des répondants préfèreraient payer par voie numérique.

Les raisons de cet écart s'expliquent, selon Febelfin sur base de l'enquête, par plusieurs aspects. Près d'un Belge sur cinq continue à payer en cash tout simplement par habitude, mais plus de la moitié disent faire face à une impossibilité récurrente de payer par carte ou avec un smartphone.

Les chiffres de la Banque centrale européenne (de 2016) confirment d'ailleurs que la Belgique est à la traîne en termes d'offres de moyens de paiements numériques. Elle comptait à l'époque seulement 16.000 terminaux de paiement par million d'habitants, quand la France et les Pays-Bas en proposaient respectivement 24 et 29.000.