La Federal Reserve a donné des détails sur les 3.300 milliards de dollars (2.515 milliards d'euros) qu'elle a accordés entre 2007 et 2009 au secteur financier afin d'éviter une dépression. Il en ressort que les banques belges Dexia, KBC et Fortis ont bénéficié de ces prêts d'urgence.

Le Congrès américain avait sommé la banque centrale US de révéler les noms des établissements qu'elle avait aidés. Au total, quelque 21.000 transactions sont concernées.

Barclays s'est taillé la part du lion avec 47,9 milliards de dollars reçus. Bank of America, Wells Fargo ou encore la Société Générale ont également obtenu des prêts. En Belgique, c'est Dexia qui a reçu l'aide la plus importante, devant KBC et Fortis.

Trends.be, avec Belga

La Federal Reserve a donné des détails sur les 3.300 milliards de dollars (2.515 milliards d'euros) qu'elle a accordés entre 2007 et 2009 au secteur financier afin d'éviter une dépression. Il en ressort que les banques belges Dexia, KBC et Fortis ont bénéficié de ces prêts d'urgence.Le Congrès américain avait sommé la banque centrale US de révéler les noms des établissements qu'elle avait aidés. Au total, quelque 21.000 transactions sont concernées.Barclays s'est taillé la part du lion avec 47,9 milliards de dollars reçus. Bank of America, Wells Fargo ou encore la Société Générale ont également obtenu des prêts. En Belgique, c'est Dexia qui a reçu l'aide la plus importante, devant KBC et Fortis.Trends.be, avec Belga