La Cellule de Traitement des Informations Financières (CTIF), qui est chargée de combattre le blanchiment d'argent, a reçu 22.996 signalements relatifs à des transactions suspectes. En 2008, la cellule avait enregistré 15.554 signalements. Cette augmentation de 47% indique que l'argent "suspect" est de plus en plus difficilement dissimulé. La législation anti-blanchiment a été renforcée récemment et de nombreux secteurs sont dorénavant obligés de signaler les activités suspectes.

La Cellule de Traitement des Informations Financières (CTIF), qui est chargée de combattre le blanchiment d'argent, a reçu 22.996 signalements relatifs à des transactions suspectes. En 2008, la cellule avait enregistré 15.554 signalements. Cette augmentation de 47% indique que l'argent "suspect" est de plus en plus difficilement dissimulé. La législation anti-blanchiment a été renforcée récemment et de nombreux secteurs sont dorénavant obligés de signaler les activités suspectes.