ING a annoncé mercredi avoir trouvé un accord aux Pays-Bas avec le ministère public dans une affaire de blanchiment. La banque accepte de verser une amende de 675 millions d'euros et de rembourser 100 millions. L'institution financière a admis ne pas avoir fait assez de prévention en matière de blanchiment.

Le gendarme boursier américain avait ouvert sa propre enquête et demandé des informations à ING. Sur la base des informations dont elle dispose à ce jour, la Sec a toutefois décidé d'en rester là.

ING a annoncé mercredi avoir trouvé un accord aux Pays-Bas avec le ministère public dans une affaire de blanchiment. La banque accepte de verser une amende de 675 millions d'euros et de rembourser 100 millions. L'institution financière a admis ne pas avoir fait assez de prévention en matière de blanchiment. Le gendarme boursier américain avait ouvert sa propre enquête et demandé des informations à ING. Sur la base des informations dont elle dispose à ce jour, la Sec a toutefois décidé d'en rester là.