Depuis 2010, le fisc belge est en possession d'informations ayant fuité en rapport avec les comptes détenus par des centaines de Belges auprès de l'antenne suisse de la banque HSBC.

Les quelque 1.000 dossiers traités par l'ISI devraient donc déboucher sur une rentrée d'impôts de 540 millions d'euros, accroissements compris. La majorité des contribuables concernés ont conclu un accord avec le fisc, précise L'Echo.

Depuis 2010, le fisc belge est en possession d'informations ayant fuité en rapport avec les comptes détenus par des centaines de Belges auprès de l'antenne suisse de la banque HSBC.Les quelque 1.000 dossiers traités par l'ISI devraient donc déboucher sur une rentrée d'impôts de 540 millions d'euros, accroissements compris. La majorité des contribuables concernés ont conclu un accord avec le fisc, précise L'Echo.