L'indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles était en forte hausse de 2,87%, à 3.027,31 points, peu après l'ouverture. L'indice phare suivait ainsi ses vis-à-vis européens alors qu'il avait reculé de 2,48%, à 2.942,98 points, vendredi soir à la clôture.

La Bourse de Paris a aussi débuté positivement (+1,97%), retrouvant la saveur du risque à l'entame d'une semaine lourdement chargée en termes de politique monétaire, de statistiques et de publications d'entreprises. A 09h00, l'indice CAC 40 a progressé de 86,54 points à 4.479,86 points. Vendredi, la place parisienne avait fini en net repli (-1,30%).

La Bourse de Francfort a ouvert en hausse également, le Dax prenant 2,16%.

La Bourse de Londres évoluait positivement (+1,57%), portée par la perspective d'une sortie progressive du confinement. Vers 07h20 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs prenait 90,49 points à 5.842,72 points.

La Bourse de Tokyo, elle, a terminé largement dans le vert lundi, soulagée par la Banque du Japon (BoJ) qui a encore dopé lundi ses programmes de rachats d'actifs, ce qui a fait baisser le yen par rapport au dollar.

L'indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles était en forte hausse de 2,87%, à 3.027,31 points, peu après l'ouverture. L'indice phare suivait ainsi ses vis-à-vis européens alors qu'il avait reculé de 2,48%, à 2.942,98 points, vendredi soir à la clôture. La Bourse de Paris a aussi débuté positivement (+1,97%), retrouvant la saveur du risque à l'entame d'une semaine lourdement chargée en termes de politique monétaire, de statistiques et de publications d'entreprises. A 09h00, l'indice CAC 40 a progressé de 86,54 points à 4.479,86 points. Vendredi, la place parisienne avait fini en net repli (-1,30%). La Bourse de Francfort a ouvert en hausse également, le Dax prenant 2,16%. La Bourse de Londres évoluait positivement (+1,57%), portée par la perspective d'une sortie progressive du confinement. Vers 07h20 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs prenait 90,49 points à 5.842,72 points. La Bourse de Tokyo, elle, a terminé largement dans le vert lundi, soulagée par la Banque du Japon (BoJ) qui a encore dopé lundi ses programmes de rachats d'actifs, ce qui a fait baisser le yen par rapport au dollar.