Le volume des crédits a progressé de plus de 6 milliards d'euros par rapport à la même période l'an dernier. "Les derniers mois surtout, une croissance accélérée a été enregistrée. En un mois de temps, l'encours des crédits a même augmenté de plus d'un milliard d'euros", a expliqué la Febelfin.

Ces chiffres illustrent "le fait que les banques belges ne renoncent pas à leur rôle de soutien permanent de l'économie", a commenté Michel Vermaerke, administrateur délégué de la Fédération.

L'octroi de crédits aux ménages a également augmenté. Fin mai, l'encours total des crédits aux ménages belges atteignait 203 milliards d'euros, en hausse de 9,2 milliards en un an.

Le volume des crédits a progressé de plus de 6 milliards d'euros par rapport à la même période l'an dernier. "Les derniers mois surtout, une croissance accélérée a été enregistrée. En un mois de temps, l'encours des crédits a même augmenté de plus d'un milliard d'euros", a expliqué la Febelfin. Ces chiffres illustrent "le fait que les banques belges ne renoncent pas à leur rôle de soutien permanent de l'économie", a commenté Michel Vermaerke, administrateur délégué de la Fédération. L'octroi de crédits aux ménages a également augmenté. Fin mai, l'encours total des crédits aux ménages belges atteignait 203 milliards d'euros, en hausse de 9,2 milliards en un an.