Le revenu disponible des ménages s'est en effet contracté de 0,3% par rapport au trimestre précédent alors que les dépenses de consommation finale ont parallèlement augmenté de 0,6%, détaille la BNB.

Le taux d'épargne a dès lors chuté de 13,1 à 12,3%. Il faut remonter au troisième trimestre 2018 pour retrouver un taux d'épargne plus faible (11,7%).

Le revenu disponible des ménages s'est en effet contracté de 0,3% par rapport au trimestre précédent alors que les dépenses de consommation finale ont parallèlement augmenté de 0,6%, détaille la BNB. Le taux d'épargne a dès lors chuté de 13,1 à 12,3%. Il faut remonter au troisième trimestre 2018 pour retrouver un taux d'épargne plus faible (11,7%).