La semaine dernière, avant les récents accords politiques sur le budget et les réformes structurelles, le taux des obligations d'Etat se situait encore au-dessus des 5,8 %. Depuis l'accélération des avancées au niveau politique ces derniers jours, le taux belge à long terme a à nouveau fortement baissé.

Mercredi déjà, le taux à long terme avait clôturé à 4,971 %, selon l'agence financière Bloomberg. Ce jeudi matin, il est resté le plus souvent sous les 5%, selon Jean Deboutte de l'Agence de la Dette.

Trends.be, avec Belga

La semaine dernière, avant les récents accords politiques sur le budget et les réformes structurelles, le taux des obligations d'Etat se situait encore au-dessus des 5,8 %. Depuis l'accélération des avancées au niveau politique ces derniers jours, le taux belge à long terme a à nouveau fortement baissé. Mercredi déjà, le taux à long terme avait clôturé à 4,971 %, selon l'agence financière Bloomberg. Ce jeudi matin, il est resté le plus souvent sous les 5%, selon Jean Deboutte de l'Agence de la Dette. Trends.be, avec Belga