La baisse des taux des obligations est un phénomène européen généralisé. En Allemagne, tous les taux sont négatifs même sur les obligations à 30 ans. Ce n'est pas encore le cas en Belgique, bien que la tendance à la baisse continue. Mercredi après-midi, le taux belge à 30 ans s'élevait à un peu plus de 0,5%.

Cette baisse est une bonne nouvelle pour le trésor national qui emprunte chaque année des dizaines de milliards d'euros sur les marchés financiers.