Les annonces de restructuration ou de fusion retiennent tout particulièrement l'attention. Pourtant, l'avenir du secteur bancaire s'est surtout joué à Francfort et à Washington ces dernières semaines. Début mars, la Banque centrale européenne (BCE) a de nouveau assoupli sa politique monétaire. Elle a reporté toute perspective de remontée des taux à 2020, soit après la fin du mandat de son président Mario Draghi.
...