Au quatrième trimestre, comme au trimestre précédent, la croissance économique a été en grande partie soutenue par la demande intérieure (hors stocks) et particulièrement par la consommation des ménages, qui a progressé de 0,6%. "Les investissements des entreprises, avec une progression de 0,9%, ont aussi contribué de manière significative à la croissance. Les investissements des ménages en logements ont augmenté de manière plus modeste (0,3 %) alors que les investissements publics ont progressé de 1,2%", ajoute la BNB. "Par rapport au trimestre précédent, la valeur ajoutée a poursuivi sa progression avec une augmentation de 0,5% dans les services, de 0,6% dans l'industrie et de 0,7% dans la construction."

Les importations ont chuté de 0,6% et les exportations de 0,4%. L'emploi a de son côté augmenté de 0,1% par rapport au troisième trimestre.

Pour l'ensemble de l'année 2013, le PIB a enregistré une progression de 0,2%, après un léger recul de 0,1% en 2012. Le volume des exportations a grimpé de 1,8% et celui des importations de 1%.

L'emploi a reculé en 2013 de près de 11.000 personnes en moyenne alors qu'il avait encore augmenté en 2012 d'environ 9.000 unités.

Au quatrième trimestre, comme au trimestre précédent, la croissance économique a été en grande partie soutenue par la demande intérieure (hors stocks) et particulièrement par la consommation des ménages, qui a progressé de 0,6%. "Les investissements des entreprises, avec une progression de 0,9%, ont aussi contribué de manière significative à la croissance. Les investissements des ménages en logements ont augmenté de manière plus modeste (0,3 %) alors que les investissements publics ont progressé de 1,2%", ajoute la BNB. "Par rapport au trimestre précédent, la valeur ajoutée a poursuivi sa progression avec une augmentation de 0,5% dans les services, de 0,6% dans l'industrie et de 0,7% dans la construction." Les importations ont chuté de 0,6% et les exportations de 0,4%. L'emploi a de son côté augmenté de 0,1% par rapport au troisième trimestre. Pour l'ensemble de l'année 2013, le PIB a enregistré une progression de 0,2%, après un léger recul de 0,1% en 2012. Le volume des exportations a grimpé de 1,8% et celui des importations de 1%. L'emploi a reculé en 2013 de près de 11.000 personnes en moyenne alors qu'il avait encore augmenté en 2012 d'environ 9.000 unités.