L'objectif est d'offrir une meilleure transparence pour le consommateur sans provoquer trop de fluctuation et d'instabilité dans le stock de dépôt des banques.

L'un des points sur la table est l'accélération et l'uniformisation du versement de la prime de fidélité. Les banques ont déjà dit qu'elles étaient d'accord sur le principe de verser leurs primes de fidélité à date fixe.

Mais pour que cet élément soit entériné, il faut que les partenaires autour de la table soient d'accord sur tout. Or il reste encore plusieurs points à régler: sur la période de transition, sur la méthode de calcul de la prime et sur les offres conditionnelles, par exemple.

Pour Michel Vermaerke, administrateur délégué de Febelin, un accord pourrait être conclu "avant le début des vacances parlementaires, soit avant la fin juillet".

Avec Belga.

L'objectif est d'offrir une meilleure transparence pour le consommateur sans provoquer trop de fluctuation et d'instabilité dans le stock de dépôt des banques. L'un des points sur la table est l'accélération et l'uniformisation du versement de la prime de fidélité. Les banques ont déjà dit qu'elles étaient d'accord sur le principe de verser leurs primes de fidélité à date fixe. Mais pour que cet élément soit entériné, il faut que les partenaires autour de la table soient d'accord sur tout. Or il reste encore plusieurs points à régler: sur la période de transition, sur la méthode de calcul de la prime et sur les offres conditionnelles, par exemple. Pour Michel Vermaerke, administrateur délégué de Febelin, un accord pourrait être conclu "avant le début des vacances parlementaires, soit avant la fin juillet". Avec Belga.