Selon les quotidiens flamands, l'ISI doit traiter quelque 250 dossiers, qui impliquent plus d'un millier de Belges. Ces derniers peuvent toutefois contester la décision du fisc devant le tribunal de première instance ou conclure un accord avec l'inspection des impôts.

Selon les quotidiens flamands, l'ISI doit traiter quelque 250 dossiers, qui impliquent plus d'un millier de Belges. Ces derniers peuvent toutefois contester la décision du fisc devant le tribunal de première instance ou conclure un accord avec l'inspection des impôts.