Les clients ne peuvent plus commander de devises en ligne. "Lorsque l'attaque a été découverte, nous avons interrompu nos activités en ligne à titre préventif afin que le virus ne se répande pas plus loin dans le réseau", peut-on lire sur le site internet du convertisseur. "Nous avons isolé le virus et travaillons à une reprise normale de l'activité dans les plus brefs délais."

Il est toujours possible d'échanger des devises en agence.

L'attaque remonterait au 31 décembre.

Les clients ne peuvent plus commander de devises en ligne. "Lorsque l'attaque a été découverte, nous avons interrompu nos activités en ligne à titre préventif afin que le virus ne se répande pas plus loin dans le réseau", peut-on lire sur le site internet du convertisseur. "Nous avons isolé le virus et travaillons à une reprise normale de l'activité dans les plus brefs délais." Il est toujours possible d'échanger des devises en agence. L'attaque remonterait au 31 décembre.