Le Belgian Growth Fund (BGF) a été créé par l'ancien ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA) afin de renforcer la puissance de frappe de la Belgique dans le secteur du capital à risque. A l'initiative, la Société fédérale de participations et d'investissement (SFPI) et ses partenaires Participatiemaatschappij Vlaanderen (PMV) et BNP Paribas Fortis Private Equity se sont chargés d'amasser les fonds.

En juin dernier, 213 millions d'euros avaient été levés afin de renforcer la capacité financière d'action des entreprises belges à potentiel de croissance, y compris à l'international. L'argent a été injecté par des investisseurs institutionnels tels que les banques, les compagnies d'assurances et les fonds de pension.

Le Belgian Growth Fund n'investit pas directement dans les entreprises de croissance, mais dans des fonds qui, à leur tour, investissent dans ces sociétés, précisent ses initiateurs. De cette façon, un portefeuille varié pourra être constitué et susciter l'intérêt d'un large éventail d'investisseurs dans une perspective de diversification.

Le fonds "Belgian Growth Fund" mobilisera des ressources supplémentaires auprès de nouveaux investisseurs au cours des prochains mois. Les premiers investissements dans des fonds seront réalisés durant le mois de novembre.