Les propriétaires de lingots et de pièces ont évidemment le sourire, mais pour plusieurs économistes, cette envolée est particulièrement inquiétante. L'escalade dans la guerre commerciale entre Washington et Pékin fait planer une sérieuse menace sur l'économie mondiale et mine le moral des investisseurs. En ces temps mouvementés, l'or profite de son statut de valeur refuge.

Le cours de l'or a-t-il de fortes chances de poursuivre son ascension dans les prochains mois ? Oui, à en croire les spécialistes. Dans le journal Le Figaro, l'un d'eux explique : " Nous avons un véritable carré magique de conditions favorables pour le métal précieux avec, outre les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, des taux bas, un dollar sous pression et un contexte extrêmement tendu dans le golfe Persique".

Les fonds indiciels cotés (ETF) adossés à l'or ont augmenté leurs avoirs de 62,2 tonnes au deuxième trimestre, pour atteindre 2.548 tonnes, un record depuis six ans. Les banques centrales, particulièrement celles des pays émergents, se ruent également sur le métal précieux. Mais le principal moteur de cette envolée reste la dégringolade des taux d'intérêt alors que les banques centrales cherchent à relancer la croissance. Les investisseurs se détournent du coup des actions et obligations et tentent par tous les moyens de se mettre à l'abri.

1.500 dollars

l'once d'or. Ce seuil n'avait plus été atteint depuis 2013.