"Nous nous sommes mis d'accord pour le faire. Ce sera cette année et ça va fonctionner. CVC s'en occupe et fait tout ce qu'il faut", a dit Ecclestone, gérant des droits commerciaux de la F1, au quotidien Daily Telegraph, dans une interview reprise par le site Autosport.

Cette opération, initialement prévue l'an dernier, devait permettre de lever 2 milliards d'euros à la Bourse de Singapour, mais avait été reportée en raison du contexte économique et financier.

Cela avait incité CVC à vendre directement une partie de ses actions à d'autres investisseurs, pour récupérer une partie de sa mise.

"Nous nous sommes mis d'accord pour le faire. Ce sera cette année et ça va fonctionner. CVC s'en occupe et fait tout ce qu'il faut", a dit Ecclestone, gérant des droits commerciaux de la F1, au quotidien Daily Telegraph, dans une interview reprise par le site Autosport. Cette opération, initialement prévue l'an dernier, devait permettre de lever 2 milliards d'euros à la Bourse de Singapour, mais avait été reportée en raison du contexte économique et financier. Cela avait incité CVC à vendre directement une partie de ses actions à d'autres investisseurs, pour récupérer une partie de sa mise.