Les autorités auraient ainsi acheté des actions de grandes entreprises chinoises afin de soutenir les cours.

La Bourse de Shanghai a rebondi vigoureusement jeudi, clôturant en hausse de plus de 5% après son effondrement de début de semaine. Cette hausse s'est toutefois matérialisée dans la dernière heure de cotation, la Bourse de Shanghai étant jusque-là en train de perdre 1%. Ce revirement a permis de mettre un terme à une série de six jours de recul consécutifs.

L'intervention des autorités ne serait pas étrangère à l'approche du 3 septembre, date de commémoration de la capitulation du Japon à l'issue de la Seconde guerre mondiale. Pour le 70e anniversaire de la défaite japonaise de 1945, la Chine a décidé d'organiser ce 3 septembre un important défilé militaire à Pékin.