La Belgique a ainsi émis pour 1,51 milliard d'euros d'obligations à trois mois, à un taux moyen de -0,003% et pour 1,385 milliard d'obligations à six mois, à un taux moyen de 0,002%. Pour ces deux lignes, la demande des investisseurs a excédé plus de deux fois l'offre.

Le 17 juillet dernier, la Belgique avait déjà émis pour plus de trois milliards d'euros d'obligations à court terme, dont 1,5 milliard d'euros à des taux négatifs (-0,016%), ce qui constituait alors une première.Des taux négatifs signifient que les investisseurs acceptent de payer pour prêter de l'argent à notre pays.

>>> Lire aussi Taux négatifs La Belgique appartient désormais au groupe des pays forts de la zone euro

La Belgique a ainsi émis pour 1,51 milliard d'euros d'obligations à trois mois, à un taux moyen de -0,003% et pour 1,385 milliard d'obligations à six mois, à un taux moyen de 0,002%. Pour ces deux lignes, la demande des investisseurs a excédé plus de deux fois l'offre.Le 17 juillet dernier, la Belgique avait déjà émis pour plus de trois milliards d'euros d'obligations à court terme, dont 1,5 milliard d'euros à des taux négatifs (-0,016%), ce qui constituait alors une première.Des taux négatifs signifient que les investisseurs acceptent de payer pour prêter de l'argent à notre pays. >>> Lire aussi Taux négatifs La Belgique appartient désormais au groupe des pays forts de la zone euro