Les banques et assurances vont devoir verser cette année 100 millions d'euros au budget de l'État, selon une proposition du ministre des Finances Johan Van Overtveldt.

La contribution totale du secteur dépasse désormais 1 milliard, soit neuf fois plus qu'en 2007, insiste M. Vermaerke. "En outre, les banques belges devront participer au fonds de résolution européen pour 350 millions, portant le total à 1,4 milliard d'euros. Cela a un énorme impact sur la rentabilité."

Febelfin réclame un "débat constructif" sur l'avenir du secteur avec les autorités.