Face aux risques d'un ralentissement économique en zone euro, la BCE dévie ainsi de ses annonces précédentes qui prévoyaient un niveau inchangé de ses taux "au moins jusqu'à l'été 2019".

La Banque centrale européenne a par ailleurs annoncé le lancement en septembre prochain d'une nouvelle vague de prêts géants aux banques, face à une croissance et une inflation atones en zone euro. L'objectif est de fournir, entre septembre 2019 et mars 2021, un nouveau matelas de liquidités aux banques dans le besoin, afin de préserver "des conditions de crédit favorables" et de stimuler l'économie, explique l'institution.