Un tel compte à vue avec une carte de débit devait aider à populariser Triodos auprès du grand public. Mais il s'est avéré que Bancontact, le seul schéma de cartes accepté partout en Belgique, présente des "coûts trop élevés tant en maintenance qu'en implémentation", explique le directeur de Triodos Belgique Olivier Marquet. "A moyen terme, le marché des schémas de cartes devrait bouger et permettra d'y rentrer à meilleur compte", avance-t-il. Succursale du groupe néerlandais, la banque emploie 108 personnes en Belgique, où elle compte 65.000 clients.

Un tel compte à vue avec une carte de débit devait aider à populariser Triodos auprès du grand public. Mais il s'est avéré que Bancontact, le seul schéma de cartes accepté partout en Belgique, présente des "coûts trop élevés tant en maintenance qu'en implémentation", explique le directeur de Triodos Belgique Olivier Marquet. "A moyen terme, le marché des schémas de cartes devrait bouger et permettra d'y rentrer à meilleur compte", avance-t-il. Succursale du groupe néerlandais, la banque emploie 108 personnes en Belgique, où elle compte 65.000 clients.