La prévision de l'Ires est supérieure à celle publiée récemment par la Banque nationale (+1,5% en 2018 et 2019), mais inférieure à celle de la Fédération des Entreprises de Belgique (+1,75% en 2018 et +1,8% en 2019). Sur la période 2018-2019, l'Institut envisage une augmentation nette de 85.000 emplois ainsi qu'une baisse du nombre de demandeurs de 31.000 unités.

L'inflation générale des prix à la consommation baisserait à 1,9% en 2018 et 1,7% en 2019. En début de semaine, le Bureau du Plan évaluait de son côté l'inflation à 2% cette année et également à 1,7% l'année prochaine, contre 2,13% en 2017 et 1,97% en 2016. La BNB tablait elle sur 2,1% pour 2018. Enfin, le déficit budgétaire des administrations publiques serait de 0,9% du PIB en 2018 et de 1,5% en 2019, selon l'Ires.