L'homme qui a emporté 165 millions d'euros dans sa tombe... n'est peut-être pas mort

08/02/19 à 12:20 - Mise à jour à 13:02

Source: De Standaard

Des millions en cryptomonnaies sont inaccessibles après la mort d'un patron canadien. Celui-ci serait décédé inopinément en Inde et serait le seul à connaître les codes du coffre numérique. Sauf que les circonstances pour le moins étranges de son décès font craindre que le jeune homme ait simulé sa mort pour s'envoler avec le magot.

Un important site canadien d'échange de cryptomonnaies s'est placé depuis mardi sous la protection de la loi sur les faillites après la mort de son jeune PDG. Quadriga, qui n'opère plus depuis le décès de son président, a expliqué dans un communiqué avoir décidé de se placer sous la protection de la loi canadienne sur les faillites après des semaines infructueuses passées à tenter de "pénétrer et de mettre en sécurité nos réserves substantielles de cryptomonnaies". La société, principale plateforme de cryptomonnaies au Canada permettait d'échanger bitcoin, litecoin et etherum.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires