Vers 09H00, la devise européenne valait 1,2737 dollar, contre 1,2781 dollar mercredi vers 23H00. L'euro reculait aussi face au yen, à 139,26 yens contre 139,37 yens mercredi soir. Le dollar montait face à la devise japonaise, à 109,25 yens contre 109,04 yens la veille.

"La juxtaposition de l'annonce de nouveaux chiffres décevants dans la zone euro et a contrario la bonne surprise de l'indicateur immobilier aux Etats-Unis a sans surprise poussé l'euro sous le seuil des 1,28 dollar" mercredi, a expliqué la Banque nationale australienne.

L'euro reste plombé par la publication du baromètre Ifo sur le moral des chefs d'entreprises allemands, qui a de nouveau décroché en septembre, pour le cinquième mois d'affilée, selon une première estimation du cabinet Markit. L'Ifo est tombé à 104,7 points contre 106,3 points en août.

Le billet vert continuait de son côté à reprendre de la vigueur, porté par un indicateur immobilier publié également mercredi aux Etats-Unis: les ventes de maisons neuves ont grimpé à leur plus haut niveau depuis 2008 et enregistré un bond de 18%, soit leur plus forte progression depuis 22 ans.

Vers 09H00, la devise européenne valait 1,2737 dollar, contre 1,2781 dollar mercredi vers 23H00. L'euro reculait aussi face au yen, à 139,26 yens contre 139,37 yens mercredi soir. Le dollar montait face à la devise japonaise, à 109,25 yens contre 109,04 yens la veille."La juxtaposition de l'annonce de nouveaux chiffres décevants dans la zone euro et a contrario la bonne surprise de l'indicateur immobilier aux Etats-Unis a sans surprise poussé l'euro sous le seuil des 1,28 dollar" mercredi, a expliqué la Banque nationale australienne.L'euro reste plombé par la publication du baromètre Ifo sur le moral des chefs d'entreprises allemands, qui a de nouveau décroché en septembre, pour le cinquième mois d'affilée, selon une première estimation du cabinet Markit. L'Ifo est tombé à 104,7 points contre 106,3 points en août.Le billet vert continuait de son côté à reprendre de la vigueur, porté par un indicateur immobilier publié également mercredi aux Etats-Unis: les ventes de maisons neuves ont grimpé à leur plus haut niveau depuis 2008 et enregistré un bond de 18%, soit leur plus forte progression depuis 22 ans.