ING avait annoncé mercredi le versement de cette dernière tranche de remboursement.

La banque avait reçu une injection de 10 milliards d'euros de l'Etat néerlandais en 2009, au coeur de la crise économique. Outre cette somme, le groupe a également payé 3,5 milliards d'euros en intérêts et primes.

ING avait annoncé mercredi le versement de cette dernière tranche de remboursement. La banque avait reçu une injection de 10 milliards d'euros de l'Etat néerlandais en 2009, au coeur de la crise économique. Outre cette somme, le groupe a également payé 3,5 milliards d'euros en intérêts et primes.