Aux Pays-Bas, ING a envoyé une lettre à environ 300.000 de ses clients les plus riches dans laquelle la banque explique pourquoi le conseil d'administration a renoncé aux bonus et à l'augmentation de salaire prévus : "Nous avons sous-estimé le signal que cela vous enverrait, ainsi qu'à la société et aux politiques", écrit ING dans la lettre.

Lors de la présentation du bilan annuel 2010 d'ING le 17 mars dernier, il est apparu que les membres du conseil d'administration avaient reçu un bonus équivalent pratiquement à leur salaire annuel, qui était en outre augmenté de 2 %.

Comme ING avait bénéficié d'une aide du gouvernement lors de la crise financière et qu'elle ne l'a pas encore intégralement remboursée, le bilan a été fortement critiqué aux Pays-Bas, tant par les politiciens que par la population. Une porte-parole de la banque a d'ailleurs laissé entendre que l'affaire a coûté des dizaines de clients.

Trends.be, avec Belga

Aux Pays-Bas, ING a envoyé une lettre à environ 300.000 de ses clients les plus riches dans laquelle la banque explique pourquoi le conseil d'administration a renoncé aux bonus et à l'augmentation de salaire prévus : "Nous avons sous-estimé le signal que cela vous enverrait, ainsi qu'à la société et aux politiques", écrit ING dans la lettre.Lors de la présentation du bilan annuel 2010 d'ING le 17 mars dernier, il est apparu que les membres du conseil d'administration avaient reçu un bonus équivalent pratiquement à leur salaire annuel, qui était en outre augmenté de 2 %.Comme ING avait bénéficié d'une aide du gouvernement lors de la crise financière et qu'elle ne l'a pas encore intégralement remboursée, le bilan a été fortement critiqué aux Pays-Bas, tant par les politiciens que par la population. Une porte-parole de la banque a d'ailleurs laissé entendre que l'affaire a coûté des dizaines de clients.Trends.be, avec Belga