L'association de consommateurs était déjà montée au créneau en début d'année, estimant que les frais réclamés par certaines banques étaient disproportionnés par rapport au coût réel pour effectuer un tel transfert. Test-Achats avait alors pointé du doigt les augmentations tarifaires de BNP Paribas Fortis et de MeDirect qui facturent depuis c...

L'association de consommateurs était déjà montée au créneau en début d'année, estimant que les frais réclamés par certaines banques étaient disproportionnés par rapport au coût réel pour effectuer un tel transfert. Test-Achats avait alors pointé du doigt les augmentations tarifaires de BNP Paribas Fortis et de MeDirect qui facturent depuis cette année 150 euros par ligne de titres pour le transfert d'un compte-titres dans un autre établissement. Affirmant que le coût d'une telle opération ne dépasse pas en réalité 25 euros, l'association de consommateurs a donc décidé de passer à l'action et de " mettre en demeure les différentes enseignes bancaires concernées et d'informer les autorités, dont la FSMA (l'un de nos deux gendarmes bancaires, Ndlr), de cette situation totalement inacceptable et déséquilibrée pour les clients ", s'insurge Test-Achats dans un communiqué. Concrètement, la mise en demeure vise 12 banques : Keytrade (qui facture 42,35 euros), Bolero (KBC, 50 euros), Deutsche Bank (60 euros), KBC (60 euros), VDK (60 euros), Argenta (60,5 euros), ING (60,5 euros), Axa (75 euros), Belfius (75 euros), DeGiro (100 euros), ainsi que BNP Paribas Fortis (150 euros) et MeDirect (150 euros). Objectif de Test-Achats ? " Réduire sans délai les frais de transfert réclamés aux clients qui souhaitent transférer leurs titres, y compris leur fonds d'épargne- pension, vers une autre institution financière ", indique l'association, dont la pétition lancée il y a quelques semaines au sujet des augmentations tarifaires " répétées et injustifiées " des banques (qui, il est vrai, cherchent à combattre les taux bas en facturant un maximum de frais aux clients) a déjà récolté près de 13.000 signatures.