Interrogée par l'AFP, une porte-parole du groupe n'a pas fait de commentaire.

Selon les informations de Die Zeit, Commerzbank envisage de réduire ses coûts de quelques milliards d'euros d'ici à 2016, et ce dans toutes ses divisions, alors que jusqu'à présent c'était surtout son activité de banque de détail qui paraissait menacée par des suppressions de postes.

La banque francfortoise ne devrait probablement pas divulguer jeudi le chiffre envisagé de suppressions de postes à venir, en raison de négociations en cours avec les syndicats, a ajouté Die Zeit. Une source proche du dossier interrogée par l'AFP a également penché pour ce scénario.

Interrogée par l'AFP, une porte-parole du groupe n'a pas fait de commentaire. Selon les informations de Die Zeit, Commerzbank envisage de réduire ses coûts de quelques milliards d'euros d'ici à 2016, et ce dans toutes ses divisions, alors que jusqu'à présent c'était surtout son activité de banque de détail qui paraissait menacée par des suppressions de postes. La banque francfortoise ne devrait probablement pas divulguer jeudi le chiffre envisagé de suppressions de postes à venir, en raison de négociations en cours avec les syndicats, a ajouté Die Zeit. Une source proche du dossier interrogée par l'AFP a également penché pour ce scénario.