A la fin du premier trimestre, le total du bilan du groupe s'élevait à 237,5 milliards d'euros, en hausse de 7,3 milliards par rapport à la fin 2015. "L'augmentation de la taille du bilan illustre une fois encore la sensibilité du groupe à l'évolution de son environnement financier.

Néanmoins, le groupe poursuit ses efforts de réduction des portefeuilles d'actifs, en baisse de 3,8 milliards d'euros ce trimestre", souligne Robert de Metz, président du conseil d'administration de Dexia. En 2015, Dexia avait terminé l'année dans le vert pour la première fois depuis des années en dégageant un bénéfice net de 163 millions d'euros.

Belga

A la fin du premier trimestre, le total du bilan du groupe s'élevait à 237,5 milliards d'euros, en hausse de 7,3 milliards par rapport à la fin 2015. "L'augmentation de la taille du bilan illustre une fois encore la sensibilité du groupe à l'évolution de son environnement financier. Néanmoins, le groupe poursuit ses efforts de réduction des portefeuilles d'actifs, en baisse de 3,8 milliards d'euros ce trimestre", souligne Robert de Metz, président du conseil d'administration de Dexia. En 2015, Dexia avait terminé l'année dans le vert pour la première fois depuis des années en dégageant un bénéfice net de 163 millions d'euros. Belga