Le résultat net récurrent, lui, s'est amélioré, passant d'une perte de 90 millions au 2e trimestre 2014 à une perte de 42 millions le trimestre suivant.

"Le trimestre a vu une nouvelle amélioration du résultat récurrent du groupe, porté par une réduction de son coût de financement. Les conclusions de l'évaluation complète par la Banque Centrale Européenne et la confirmation que la dette garantie émise par Dexia est éligible comme actif de niveau 1 dans le cadre du calcul du LCR (Liquidity Coverage Ratio) constituent deux éléments très positifs pour la poursuite de notre plan de financement", a commenté l'administrateur délégué de la société, Karel De Boeck.

Le résultat net récurrent, lui, s'est amélioré, passant d'une perte de 90 millions au 2e trimestre 2014 à une perte de 42 millions le trimestre suivant."Le trimestre a vu une nouvelle amélioration du résultat récurrent du groupe, porté par une réduction de son coût de financement. Les conclusions de l'évaluation complète par la Banque Centrale Européenne et la confirmation que la dette garantie émise par Dexia est éligible comme actif de niveau 1 dans le cadre du calcul du LCR (Liquidity Coverage Ratio) constituent deux éléments très positifs pour la poursuite de notre plan de financement", a commenté l'administrateur délégué de la société, Karel De Boeck.